Patrimonio Dop

Pubblicato da stradedeivini Nessun commento

I vini della denominazione Patrimonio sono vini fermi che si presentano nei vini rossi, rosati e bianchi.

AOP – Appellation d'origine protégée
PDO – Protected Designation of Origin
Haute-Corse  -  Corse  -  FR FRANCE

Dop  Fr

Vino - Francia - Denominazione di origine protetta (DOP) - PDO-FR-A0157 - Patrimonio - Vino - Registrata 18/09/1973

Caractéristiques analytiques
les vins de l'appellation "Patrimonio" sont des vins tranquilles qui se déclinent en vins rouges, rosés et blancs.
Les titres alcoométriques volumiques naturels répondent aux caractéristiques suivantes :
COULEUR DES VINS - TITRE ALCOOMÉTRIQUE volumique naturel minimum
vins blancs 11 %
vins rosés 11,5 %
vins rouges 12 %
Les vins rouges présentent, au stade du conditionnement, une teneur maximale en acide malique de 0,4 gramme par litre.
Les vins présentent, après fermentation, une teneur en sucres fermentescibles(glucose + fructose) inférieure ou égale à :
Vins avec titre alcoométrique volumique naturel inférieur ou égal à 14 % : 4 g/l
Vins avec titre alcoométrique volumique naturel supérieur à 14 % : 5 g/l
Les teneurs en acidité totale, acidité volatile et anhydride sulfureux total sont celles fixées par la réglementation communautaire.


Caractéristiques organoleptiques
Les vins rouges représentent 40% de la production. Ils sont élaborés à partir du cépage nielluccio N, présent au moins dans une proportion de 90% dans l’encépagement et dans l’assemblage, qui leur confère une structure tannique et une forte charpente gages d’un bon potentiel de vieillissement. Leur robe est très colorée, rouge vif, rubis ou grenat et ils présentent des titres alcoométriques volumiques naturels souvent élevés, supérieurs à 13 %. Les arômes de jeunesse,
rappelant les fruits rouges, comme le cassis ou la mûre, avec parfois des nuances boisées, évoluent, avec le temps, vers des arômes épicés, mais aussi des notes grillées et balsamiques.
Les vins rosés sont le plus souvent le fruit d’un assemblage subtil dans lequel le cépage nielluccio N est présent dans une proportion d’au moins 75%, et est associé aux cépages sciaccarello N, grenache N et vermentino B. Ce sont des vins tranquilles secs, offrant une robe rose vif, bien équilibrés et aux accents aromatiques rappelant la framboise et la groseille. Généralement dégustés dans leur jeunesse, ils sont synonymes de fraîcheur.
Les vins blancs, tranquilles et secs, sont élaborés exclusivement à partir du cépage vermentino B qui leur confère généralement une grande richesse aromatique. Les arômes floraux, rappelant les fleurs blanches, l’aubépine ou le genêt sont particulièrement marqués lorsque les vins sont jeunes.

Densité de plantation : les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds à l’hectare. Ces vignes ne peuvent présenter un écartement entre les rangs supérieur à 2,80 mètres et un écartement entre les pieds sur un même rang inférieur à 0,80 mètre.
Règles de taille: les vignes sont taillées en taille courte à courson (conduite en gobelet ou cordon de Royat) avec un maximum de 10 yeux francs par pied.
L’irrigation est interdite.

Pratique œnologique spécifique
- Toute opération d’enrichissement est interdite ;
- L’utilisation de morceaux de bois est interdite ;
- L’utilisation des charbons à usage œnologique est interdite.
Outre les dispositions ci-dessus, les vins doivent respecter, en matière de pratiques oenologiques, les obligations figurant au niveau communautaire et dans le code rural et de la pêche maritime.

Rendement maximal:
Le rendement est fixé à 50 hectolitres par hectare.
Le rendement butoir est fixé à 55 hectolitres par hectare.

ZONE DÉLIMITÉE
La récolte des raisins, la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins sont assurés sur le territoire des communes suivantes du département de la HauteCorse : Barbaggio, Farinole, Oletta, Patrimonio, Poggio-d’Oletta, Saint-Florent et Santo-Pietro-di-Tenda.

Variétés à raisins de cuve figurant dans la liste établie par l'OIV:
Vermentino B
Nielluccio N
Sciacarello N
Grenache N

Informations détaillées sur la zone géographique:
Description des facteurs naturels contribuant au lien
Située au pied du Cap Corse et ouverte sur le golfe de Saint-Florent, la zone géographique s’inscrit dans un vaste amphithéâtre qui s’évase avec sa plaine, ses collines et ses vallées. Elle est fermée à l’est, vers Bastia, et au sud, vers le désert des Agriates, par un réseau hydrographique dense de petits fleuves côtiers et par une ligne de crêtes.
Elle s’étend ainsi sur le territoire de 7 communes du département de la HauteCorse et couvre la région du Nebbiu (signifiant « brouillard », en langue corse).
Le relief est puissant, à l’image des dislocations qui ébranlèrent la région à l’ère Secondaire. Le substratum géologique est composé de schistes lustrés du plancher océanique recouverts par des apports sédimentaires, à l’ouest, et des apports cristallins, à l’est. Ce contexte géologique est à l’origine d’un paysage de collines calcaires aux sommets arrondis et d’une dépression monoclinale qui court de Poggio-d’Oletta à Farinole. L’essentiel du vignoble est implanté au cœur de cette dépression dite de la « Conca d’Oro » (signifiant « conque riche »), perchée à quelques dizaines de mètres au-dessus de la mer et marquée par une topographie de détail, sur les pentes des coteaux, ou localement dans la plaine maritime bien drainée, comme au nord-ouest de la commune de Patrimonio.
La vigne occupe la grande majorité des surfaces cultivées, tandis que le manteau végétal des zones non cultivées est un maquis dense, souvent impénétrable, parsemé d'oliviers sauvages ou de bosquets de chênes verts dans les vallons.
L’originalité du territoire de « Patrimonio » tient à la complexité des sols de cette la dépression, très différents selon les communes, l’altitude et la proximité de la mer, et qui sont argilo-calcaires pour la plupart, à l’ouest, très caillouteux et schisteux vers Poggio-d’Oletta, à l’est.
Le climat méditerranéen bénéficie de l’effet modérateur lié à la proximité de la mer sur ce cirque ouvert vers le soleil couchant. Les vents saisonniers que sont le Maestrale, vent du nord-ouest et le Libecciu, vent du sud-ouest, influent fortement sur la végétation. Les écarts thermiques sont modérés.


Description des facteurs humains contribuant au lien
La viticulture corse remonte à l’antiquité. Les Grecs introduisent la vigne 6 siècles avant Jésus-Christ puis les Romains développent le commerce hors de l’île.
Avec la chute de l’Empire romain, l’exportation de vin se raréfie et la viticulture n’est relancée qu’au XIème siècle, avec les Pisans, pour, notamment, la production du vin de messe.
Avec Gênes, au XVème siècle, la viticulture, et plus particulièrement « Patrimonio », occupe une place de choix. A la fin du XVIIIème siècle, les vins de la région du Nebbiu, embarqués sur des voiliers à Saint-Florent font le tour du Cap Corse et sont débarqués à Bastia. Ils y sont dégustés et recoivent, s’ils ont supporté avec bonheur l’épreuve, le droit à l’exportation sous la dénomination « vini navigati » (vins ayant navigué).
Engagés les premiers dans une démarche volontariste vers la qualité, les producteurs de « Patrimonio » déposent une première demande de reconnaissance en appellation d’origine contrôlée dès 1942. Les contraintes réglementaires et la situation particulière de l’île ne permettent la signature du décret de reconnaissance qu’au printemps 1968.
Le vignoble de « Patrimonio » couvre, en 2008, une superficie de 410 hectares pour une production de 14200 hectolitres élaborés au sein de 32 caves particulières.


Informations détaillées sur le produit:
Les vins rouges représentent 40% de la production.
Ils sont élaborés à partir du cépage nielluccio N, présent au moins dans une proportion de 90% dans l’encépagement et dans l’assemblage, qui leur confère une structure tannique et une forte charpente gages d’un bon potentiel de vieillissement. Leur robe est très colorée, rouge vif, rubis ou grenat et ils présentent des titres alcoométriques volumiques naturels souvent élevés, supérieurs à 13 %. Les arômes de jeunesse, rappelant les fruits rouges, comme le cassis ou la mûre, avec parfois des nuances boisées, évoluent, avec le temps, vers des arômes épicés, mais aussi des notes grillées et balsamiques.
Les vins rosés sont le plus souvent le fruit d’un assemblage subtil dans lequel le cépage nielluccio N est présent dans une proportion d’au moins 75%, et est associé aux cépages sciaccarello N, grenache N et vermentino B.
Ce sont des vins tranquilles secs, offrant une robe rose vif, bien équilibrés et aux accents aromatiques rappelant la framboise et la groseille. Généralement dégustés dans leur jeunesse, ils sont synonymes de fraîcheur.
Les vins blancs, tranquilles et secs, sont élaborés exclusivement à partir du cépage vermentino B qui leur confère généralement une grande richesse aromatique. Les arômes floraux, rappelant les fleurs blanches, l’aubépine ou le genêt sont particulièrement marqués lorsque les vins sont jeunes.


Lien causal:
Cette petite région vivante et riche, bien abritée des vents et remarquablement exposée au couchant, produit les vins de Corse parmi les plus connus et la première appellation d’origine contrôlée reconnue de l’île.
Le climat méditerranéen, la topographie en forme de dépression monoclinale et le sol calcaire permettent au nielluccio N d’être le maître des cépages du vignoble de « Patrimonio ». Il règne en maître dans l’univers de Bacchus puisqu’il est le sang de Jupiter, « sanguis jovis », un sang que le calcaire de « Patrimonio » rend riche et très coloré.
Marqueur du patrimoine ampélographique corse, le nielluccio N est à « Patrimonio » ce que le sciaccarello N est à « Ajaccio ».
Les collines s’enchevêtrent au cœur de la zone géographique, abritant du vent les vignes qui reçoivent toutes feuilles déployées le chaud soleil, sans avoir trop à souffrir des aléas des vents estivaux asséchants.
L’aire parcellaire précisément délimitée pour la récolte des raisins classe les parcelles, à l’abri des reliefs, bénéficiant des meilleures expositions et des influences maritimes, et présentant des sols essentiellement argilo-calcaires ou localement développés sur schistes calcaires ou lustrés.
Ces situations imposent une gestion optimale de la plante et de son potentiel de production traduite par la conduite de la vigne, une taille courte à courson et des rendements maîtrisés. Elles s’expriment par la richesse aromatique des vins, la belle assise tannique des vins rouges et la générosité des vins rosés. La présence de la vigne, favorisée par le milieu naturel, est avant tout l’œuvre du savoir-faire de la communauté vigneronne qui a su sélectionner les meilleurs emplacements, maintenir un encépagement traditionnel et une élaboration de vins qui ont su résister à l’air du temps pour défendre leur identité et finir par l’imposer aux consommateurs avertis.
Le vignoble est morcelé en petites propriétés où le savoir-faire des hommes, acquis au fil des générations, a permis l’expression de vins nobles, traduisant à merveille les signes particuliers des grands cépages corses.
Depuis le trentième anniversaire de l’appellation d’origine contrôlée « Patrimonio » (11 novembre 1998), « A San Martino », « La Saint-Martin », fête patronale des vignerons et du partage, est inscrite dans la tradition. La mise en perce du nouveau millésime escorté par la confrérie bachique est l’occasion chaque année d’un moment convivial.

Dérogation à la production dans la zone géographique délimitée
L’aire de proximité immédiate, définie par dérogation pour la vinification, l’élaboration et l’élevage des vins, est constituée par le territoire de la commune d’Olmeta-di-Tuda du département de la Haute-Corse.

Commenti bloccati.